Propositions d’Ardenne Métropole et de l’association TRAPÈZE

Une seconde vie pour le noyau historique de la Macérienne

Le projet en cours de réalisation

Site de La Macérienne vue du ciel

Porté conjointement par Ardenne Métropole, la ville de Charleville-Mézières et par l’équipe du Cabaret Vert associée aux Amis de la Macérienne, il a pour principaux axes : la création d’un pôle d’attractivité à la fois touristique, économique et culturel, l’obligation pour son gestionnaire Trapèze d’équilibrer les finances sans subvention publiques, la création d’un lieu attractif au-delà du département.

Modélisation de la façade principale

La réhabilitation du noyau historique

 
Croquis  du projet

Propriétaire de la Macérienne, Ardenne Métropole prend à sa charge les coûts de réalisation. La livraison de l’ensemble est prévue pour novembre 2027. Ensuite, l’association Trapèze gérera le site pendant 40 ans.

Trapèze est une association à but non lucratif, dont les administrateurs, à part deux, sont proposés par l’association FLaP (Cabaret Vert) et notre association Les Amis de la Macérienne Clément-Bayard (LAMCB).

L’aménagement de la plaine et des bords de Meuse

 

Comme ces espaces appartiennent à la ville de Charleville-Mézières, celle-ci prend à sa charge les coûts de réalisation.

Une piste cyclable en bord de Meuse relie déjà la Macérienne à l’EuroVélo (la Meuse à vélo longue de 1000 km).

Le choix des infrastructures est en cours.

Croquis de la plaine